A propos

Sylaw, la marque de maroquinerie différente et 100 % française

  
Le secteur de la maroquinerie est aujourd’hui dominé par les marques de luxe, qui initient les tendances et inspirent les marques bon marché… mais aussi les contrefaçons.
C’est pour proposer une alternative aux modèles formatés disponibles sur le marché que Sylvie Belin a créé Sylaw, une marque de maroquinerie artisanale 100 % française.

Une marque de maroquinerie de haute qualité


Sylaw propose des sacs en cuir et des pochettes de grande qualité, tous faits main par Sylvie dans son atelier. Chaque modèle est fabriqué en petites quantités, en fonction de l’inspiration de la créatrice et des arrivages de cuir.
Les matières premières sont soigneusement sélectionnées ; les cuirs proviennent tous de fournisseurs français installés dans la région de Graulhet et Mazamet, lieux historiques de production de cuir.
Originaux, contemporains et atemporels, les sacs Sylaw peuvent être personnalisés et fabriqués dans d’autres couleurs sur demande. Ils sont livrés dans toute la France, et peuvent être retirés dans l’atelier de Sylvie à Cagnes-sur-Mer.

Une vision différente de la maroquinerie


Avec Sylaw, Sylvie adopte une démarche radicalement différente de celle des grands noms de la mode, en fabriquant des pièces uniques et des séries très limitées. « Je fonctionne à contresens, et je ne crée que ce qui reflète réellement ma personnalité », explique-t-elle.
« Ma différence, c’est l’histoire de ma vie, et c’est ce qui me motive le plus : je veux rester la personne que je suis et le transmettre à travers mes créations. Mon ambition est de faire savoir qu’au-delà de l’aspect mercantile qui domine trop souvent l’univers de la maroquinerie, la vraie diversité existe. »


De la décoration à la maroquinerie


Décoratrice et tapissier décorateur pendant trente ans, Sylvie a vécu de l’intérieur l’évolution du secteur de la décoration. « On va vers des modèles et des tendances de plus en plus stéréotypées, regrette-t-elle, et je ne veux pas ressembler à ça ».
Elle puise ainsi son inspiration dans les matières, et principalement le cuir : « Ce sont les peaux que je choisis qui m’inspirent ». Les sacs de Sylaw ont pour particularité d’être modulables : leurs anses sont amovibles et les pochettes sont interchangeables, ce qui permet de jouer sur les matières et les couleurs. Sylvie se fait également un plaisir de réaliser des pièces uniques sur demande.

À propos de Sylvie Belin, fondatrice de Sylaw


Décoratrice et tapissier décorateur, Sylvie Belin a appris son métier au sein de la deuxième école de France des métiers d’arts à Revel, en Haute-Garonne. Pendant trois ans, elle apprend à réaliser des sièges, fauteuils, tentures murales et plissé soleil, se plonge dans l’histoire du l’art, et se forme au dessin d’art et industriel.
Une fois son diplôme en poche, elle exerce son métier avec passion pendant près de trente ans. À 54 ans, et à cause de soucis de santé, Sylvie est forcée de se reconvertir. Un jour, elle rentre d’une soirée chez une amie à deux heures du matin, et l’idée de créer et réaliser des sacs à main s’impose comme une évidence.
Elle s’enferme alors dans son atelier pour apprendre les techniques de réalisation de la maroquinerie et faire des essais. Elle en ressort quatre mois plus tard, avec une moisson de sacs et pochettes qu’elle fait tester à ses proches. « Le retour a été très positif, et j’ai décidé par passion de me lancer dans cette belle aventure, qui, pour moi, est l’aventure de la différence. ».